Notre esprit à Bruxelles mais notre cœur au Liban

2 Sep
0

Notre esprit à Bruxelles mais notre cœur au Liban

Travailler pour faire le pont entre deux réalités de réfugiés

On me demande souvent comment c'est possible pour une petite organisation comme SB outre-mer opérer à la fois au Liban et à Bruxelles — Quel est le lien ? Pourquoi le Liban ? Pourquoi Bruxelles ?

Nous sommes peut-être une organisation relativement petite par rapport aux énormes organisations internationales qui ont des bureaux au Liban et à Bruxelles, mais le dévouement, la force, la puissance et l'amour au sein de l'équipe de SB compensent le manque de taille. J'ai passé les deux dernières semaines avec nos équipes au Liban, et non seulement j'ai vu clairement le lien, j'ai aussi appris à quel point cette petite organisation signifie pour tant de gens.

Cet impact a été plus évident lorsque j'ai eu la chance de passer la journée avec toute notre équipe lors d'une rare journée de teambuilding SB OverSeas en équipe complète au parc Awaly dans la ville balnéaire de Saida, au Liban. Les équipes d'enseignants et de personnel de Bruxelles, Beyrouth, Saïda et Arsal ont uni leurs forces pour passer une journée axée sur l'établissement de relations, la coopération entre les membres du personnel, ainsi que pour s'amuser ensemble de manière déstressante. Nous nous sommes réunis parmi les arbres soufflant dans le vent et la rivière qui passe lentement, un environnement dans la nature qui suscite la créativité et la sérénité.

La journée de teambuilding avait pour objectif d'établir des relations entre et au sein de nos centres et bureaux respectifs, de développer notre conscience des forces de chacun et de savoir comment travailler les uns avec les autres dans des circonstances stressantes et difficiles. Dirigés par nos psychologues résidents et coordinateur de l'éducation, Eman, Diala et Karla, nous nous sommes engagés dans une série d'activités qui ont testé nos compétences en communication, développé notre capacité à faire preuve d'empathie avec les autres et créé un espace de discussion sur nos forces et nos faiblesses. Alors que nous avons commencé la journée avec le personnel jumelé avec leurs collègues du même centre, à la deuxième activité, toute l'équipe était mélangée entre les centres, profitant d'un temps rare pour se connecter avec leurs collègues dans une ville différente.

Dans l'une des activités, chaque personne a été chargée de créer une affiche qui la représente en tant qu'individu, en utilisant un peu de papier journal, des paillettes et d'autres objets trouvés dans la nature qui nous entoure. Nous avons ensuite chacun présenté à tour de rôle ce que nous avons fait, et un peu plus sur nous-mêmes à l'ensemble du groupe. La majorité du personnel de SB OverSeas au Liban sont des Syriens et donc parmi ce qui a été partagé, il y avait des histoires de succès, mais aussi d'échec, de perdre un membre de la famille, mais aussi de gagner une famille des gens de SB. Dans ce moment de partage, nous avons pu tous nous sentir connectés dans notre passion d'aider les autres et notre volonté d'atteindre nos objectifs à la fois personnellement et pour le travail que nous faisons ensemble.

Je me suis sentie particulièrement chanceuse d'être parmi mes collègues pour ce moment rare de partage, d'empathie, de communication et de communauté. La distance physique entre le Liban et Bruxelles est certes difficile à gérer ; non seulement à cause des réalités différentes entre les deux contextes, liées à la vie quotidienne et au travail que nous faisons dans chaque lieu, c'est aussi le fait que ma vie à Bruxelles me permet d'aller au Liban et de rendre visite à mes collègues. Mes collègues ne peuvent pas faire de même. C'est une chose déchirante à laquelle penser, mais c'est aussi ce qui rend si important pour SB d'exister dans ces deux espaces. Pour mes collègues syriens, les hommes, les femmes, les jeunes et les enfants qui viennent dans nos centres — SB OverSeas à Bruxelles est une ligne de communication entre eux et la puissante communauté internationale afin qu'ils puissent exprimer ce que leur vie, leur réalité, leurs luttes, leurs besoins, leur pouvoir, leurs capacités existent même lorsque leur présence physique ici n'est pas possible.

S'il est difficile que cet élément de notre travail ressorte clairement à Bruxelles en raison de la distance, de la différence et du confort de nos vies ici, il est constamment à la base de chaque reportage et projet que nous proposons, et de chaque article, vidéo et photo nous publions. Donc, la réponse à pourquoi est SB OverSeas à Bruxelles et au Liban - parce que nous devons l'être.

Classé dans : ,

Laisser un commentaire

Suivez-nous
fr_BEFrench
MENU
À l'étranger
Icône du menu de gauche