Présenter le documentaire “Giving Hope” à Bruxelles et à Londres

écrit par le réalisateur Peter Collins

Présenter le documentaire “Giving Hope” à Bruxelles et à Londres

Présenter le documentaire “Giving Hope” à Bruxelles et à Londres

Au cours des deux dernières semaines, j’ai eu le privilège de présenter mon documentaire “Giving Hope”, qui démontre le travaille excellent de SB, à des publics Belges et Anglais. Le film raconte l’histoire de SB à travers les yeux des étudiants qui ont pu profiter de leur service. Nous étions au Liban pendant qu’une seule semaine pour filmer les trois centres à Shatila, Arsal et Saïda, nous avons donc pu seulement montrer un petit pourcentage des réussites de l’organisation.

Le film était un effort collaboratif: de nombreux amis et connaissances m’ont offert leurs talents en production, traduction, composition et montage sur une période post-production de six mois. Il n y a pas de mots pour exprimer ma gratitude envers-eux. De voir tout ce travaille acharné porter ses fruits à Londres et au dîner d’Iftar de SB à Bruxelles m’a porté énormément à coeur. La réception du publique a été extrêmement positive: ils étaient très engagés et ont demandé des questions pertinentes, et beaucoup de personnes sont venu m’approcher avec des idées pour aider l’organisation.

J’espère pouvoir approfondir ce succès avec des projections prévues dans des universités irlandaises et anglaises, et des réunions avec des bailleurs de fonds potentielles. Je veux élever le profile de SB, de les aider et enfin, d’inspirer plus de jeunes à les rejoindre pour faire du bénévolat. Peux de choses sont plus importantes qu’une bonne éducation, et ceci est quelque chose que SB fournit à ses étudiants, malgré leurs ressources limitées. Parmi ses nombreuses réalisations, SB est parvenu à apprendre à lire à des enfants qui avaient évadés le mariage, et aux femmes de 65 ans comment écrire leur propre nom pour la première fois. SB a transformé leurs vies.

Imaginez-vous ce qu’il pourrait achever avec des fonds consistents et importants. Imaginez combien de plus d’enfants, d’adolescents et d’adultes pourraient récupérer les années qu’ils ont perdu. A combien pourrait-on redonner l’espoir?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.