L’histoire de Bukrah Ahla

 L’histoire de Bukrah Ahla

 L’histoire de Bukrah Ahla

  ‘Bukra Ahla’ 

‘بكرا احلى’  

 ‘Demain sera meilleur’

Si l’on veut raconter ce que cela représente d’être bénévole dans l’organisation SB Overseas, il ne s’agit pas de raconter sa propre histoire mais bien celle du centre Bukra Ahla et des personnes extraordinaires que l’on y trouve. Il s’agit de l’histoire d’une communauté qui, de bon coeur, accueille des bénévoles venu de partout dans le monde, dans leur famille de fortune, pour 2, 4 ou 6 mois. L’histoire d’un centre bâtit pour donner une éducation à des enfants, réfugiés Syriens, qui vivent dans le camp Shatila de Beyrouth. Un endroit où tout nous rappelle que, malgré la peine, il y a de l’espoir et que l’avenir peut toujours être ensoleillé. Il s’agit de l’histoire d’un phare dans la nuit noire guidant ceux qui le veulent vers la joie et la sérénité. Suivez-moi pendant une journée à Bukra Ahla et soyez vous-même témoin de cette lumière. Passez un peu de temps dans un établissement ou l’unique but est de créer de l’espoir et tenir une promesse. Bien qu’elle soit créée suite à de la douleur et des bouleversements, la communauté qui y vit nous prouve que, même dans les moments les plus tristes, le bonheur et la famille peuvent prospérer. Il s’agit là d’un rappel pour le staff et pour les enfants que ….

   ‘Demain sera meilleur’

Suivez-moi dans la matinée ou je suis avec Abdul Rahman lors d’un cours particulier. Dehors, sur le grand balcon, escaladant le mur, il s’écrie “teacher Imma monkey, imma monkey!”. Cet enfant, le plus culotté que j’ai jamais rencontré, m’en tape toujours cinq avec son front. “Tape m’en cinq” est la monnaie d’échange unique utilisée à Bukra Ahla. Combien sauras-tu en récolter en une journée? Et Abdul Rahman a développé son propre style en la matière. Là où d’autres enfants se contentent d’une simple tape sur la main, lui, il saute et frappe son front contre ta paume. Cette action pleine d’entrain démontre bien ce qui le fait vibrer. Abdul propage sa joie dans le centre tout entier avec un énorme sourire jusqu’au oreilles et un rire contagieux. Ce petit singe culotté qui refuse tout simplement d’être maussade nous rappelle tous les jours que…

   ‘Demain sera meilleur’

       
 En suite, prenez votre repas de midi en bavardant avec les deux instituteurs nommés Ahmed. Je ne les ai jamais vu sans sourire sur le visage. Quoi qu’il puisse se passer dans leur vie, ils t’accueilleront toujours avec un câlin et un intérêt réel pour ton bien-être. Ce sont deux gardien de la bonne humeur à SB overseas. L’organisation est bâtie sur les épaules de la générosité de personnes comme eux. Ils nourrissent l’inspiration des enfants et ils sont une couverture réconfortante pour le staff. Ils fournissent aux plus petits la chose la plus importante qui soit: des modèles de vie à suivre. Les enfants arrivent à être à moitié aussi heureux qu’eux dans leur vie future, la mission des deux Ahmed aura été un succès et ….

“Demain sera meilleur”

Continuons la journée en rendant visite au petit Abdullah dans la classe 2G. Je n’ai jamais rencontré une personne aussi enthousiaste et désireuse d’apprendre et contente d’être à l’école. Qu’il connaisse la réponse ou pas, il lève le doigt à chaque fois avant que je n’ai le temps de terminer ma question. Rebondissant sur sa chaise, il est prêt à tout pour être choisi. Lorsque je le désigne, étourdi par l’excitation il fonce vers l’avant de la classe. Sautant d’un pied sur l’autre, pris d’une joie profonde pour l’apprentissage, il donnera toujours le meilleur de lui-même pour résoudre l’exercice que je lui propose. Lors d’un coup de blouse (ce qui risque fortement d’arriver un jour), un regard vers Abdullah fera disparaître tous tes tracas. Il s’écriera “Teacher!!!” rempli de toute la joie possible avec un sourire jusqu’au oreilles et, bien qu’il ne maîtrise qu’un anglais très basique, l’enthousiasme de ce petit garçon t’effacera toute trace de tristesse. Le chagrin n’est tout simplement pas une option avec des gens comme lui sur terre. Son sourire nous rappel que….

“Demain sera meilleur”


 
 
 

Puis, passe le reste de ta journée comme tu le veux. Je peux te présenter Bashar, le garçon de 13 ans le plus gentil du monde dont l’intelligence m’impressionne souvent. Je peux te présenter Rania, la fille la plus cool que j’ai jamais rencontré. Elle a développé une passion pour la culture Japonaise et passe la plus grande partie du cours distraite par des animé doodles. Je peux te présenter l’institutrice d’art plastique et d’Arabe nommée Fida qui éclaire tout le monde touché par sa patience et sa gentillesse d’un rayon de lune. Son art décore les corridors du centre et ses leçons résonnent dans nos esprits. Elle nous rappelle que même dans la nuit sombre, on peut voir le claire de lune et que tout ira bien. Je peux te présenter les instituteurs Safa et Abdullah qui sont totalement dévoués aux enfants. Leur compassion et leur savoir éclairent les esprits qu’ils touchent. Je peux te présenter Diala, la psychologue du centre, toujours joyeuse, qui passe ses journées à écouter les histoires des enfants. Elle prend leurs peines à bord et les remplace par tous les soins et l’amour possibles. Pour dire vrai, je pourrais vous parler d’eux toute la journée car dans tous les recoins de cet endroits et dans le coeur de chacun se trouve une lueur d’espoir. Chaque enfant souriant, chaque instituteur blaguant, chaque bénévole aidant, chaque personne faisant partie de cette communauté est une rappel journalier que …

“Demain sera meilleur”.


 

Enfin, si à un moment dans la journée tu te trouves dans le besoin, derrière son bureau, supervisant le projet au complet, se trouve Wael. Il s’agit du responsable du centre Bukra Ahla avec le plus grand coeur au monde. Bien qu’il soit petit de taille son coeur est énorme. Bien qu’il ait ses propres problèmes, il ne les laissent jamais prendre le dessus sur son dévouement envers son travail. Un responsable incroyable, qui endosse également le rôle d’architecte. Discrètement il prend la tristesse autour de lui et construit de l’espoir où qu’il aille. Il lutte sans relâche pour transformer la peine dans son coeur et dans sa communauté en joie et beauté et il mène sa mission à la perfection. Il entretient merveilleusement bien cet oasis de sa communauté et, d’après les visages radieux que l’on peut voir autour de lui, je peux dire avec certitude, qu’il n’a jamais failli à sa tâche. Merci Wael pour tout ce que tu fais. Que le bonheur que tu as créé puisse se répandre à l’infini. Son engagement plein de compassion me rappelle chaque jour que certaines personnes refusent tout simplement de perdre espoir. Il nous démontre à tous que …

“Demain sera meilleur”. 

Peut-être qu’après cette journée passée ici, tu comprendras un peu mieux la vie de ces gens. Tu comprendras comment la peine et l’espoir peuvent coexister d’une manière si harmonieuse. Dans un endroit comme celui-ci, il est facile d’oublier la situation difficile dans laquelle se trouve ces jeunes, séparé de leur domicile par des événements qu’ils ne savent pas comprendre, encore pris dans le confort et l’insouciance de la jeunesse. Pour beaucoup ceci serait trop à surmonter, mais grâce à leur merveilleuse famille à Bukra Ahla, un avenir est en vue. Cet espoir est nourri par leur communauté et l’aide de tout le monde qui en fait partie. Grâce à cela ils peuvent être optimiste en pensant à leur avenir car ils apprennent qu’aussi longtemps qu’il y aura de l’amour et de la prévenance, il y aura de l’espoir et du bien dans le monde. Parce qu’SB Overseas n’est pas une simple organisation mais plutôt une famille. Une famille un peu folle qui travaille sans relâche au bien-être de chacun de ses membres, petits et grands confondus, malgré ses difficultés. Ce fut pour moi un honneur de partager avec vous une petite partie de la meilleure expérience de ma vie. Car, bien que physiquement je devrai partir d’ici un jour, les leçon que j’ai appris ici seront à jamais dans mon esprit et aussi longtemps que Bukra Ahla existera, nous saurons dans nos coeur que … “Demain sera meilleur”.

Écrit par Elliot O’Leary, bénévole au Liban

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.