Les bénévoles apportent le fitness aux hommes à Saida

Les bénévoles apportent le fitness aux hommes à Saida

Les bénévoles apportent le fitness aux hommes à Saida

À partir du mi-septembre, avec un autre bénévole du nom de Taz, je dirige un cours de conditionnement physique pour les hommes au centre à Saida. Inspirés par le cours de conditionnement physique pour femmes qui avait déjà lieu, Taz et moi-même avons estimé qu’il serait également avantageux pour les hommes de la communauté d’avoir un tel cours.

De nombreuses études montrent que l’exercice profite non seulement au corps, mais aussi à l’esprit. Dans leur article intitulé «L’influence de l’exercice sur les capacités cognitives» de l’issue du 1 er janvier 2013 de Comprehensive Physiology, Gomez-Pinilla et Hillman concluent que «l’exercice est un puissant promoteur de la santé cognitive chez l’homme». C’est ainsi que tels programmes vont bien au-delà de la santé physique, mais également vers une meilleure santé cognitive.

Comme nous ne nous rencontrons que deux fois par semaine (les mardis et jeudis), nous mettons l’accent sur les entraînements complets du corps. Nous commençons par des exercices pour les jambes, puis à l’entraînement abdominal pour ensuite finir avec le haut du corps. Certains jours, nous mettons l’accent sur les exercices jusqu’à l’échec et d’autres sur une approche d’entraînement par intervalles à haute intensité (HIIT). Quelle que soit l’approche adoptée ce jour-là, nous mettons l’accent sur le travail acharné et les hommes ont bien voulu faire le travail nécessaire pour récolter les bénéfices de la classe.

L’une des préoccupations de Taz est que, à l’approche de la fin de notre mandat de bénévolat, il n’y aura peut-être personne pour prendre en charge le cours. Les futurs bénévoles auront peut-être intérêt à savoir que non seulement ils enseigneront dans un contexte universitaire (anglais, mathématiques, etc.), mais qu’il existe également des activités extra-scolaires. Au centre Saida, nous cherchons aussi activement à ajouter un club du jeux d’échecs, de la musique, des arts et d’autres activités pouvant profiter aux étudiants et à la communauté, non seulement sur le plan académique, mais dans tous les aspects de la vie.

Écrit par Joshua Ahn, un bénévole au centre de Saida, Liban. Intéressé à nous rejoindre pour faire du bénévolat? Cliquez ici pour en savoir plus.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.