Chez soi loin de chez soi – Entretien avec Lina Kusaite

30 avril
0

Chez soi loin de chez soi – Entretien avec Lina Kusaite

 

Ce mois-ci à SB Espoir nous avons eu l'opportunité de faire une série d'ateliers avec l'illustratrice, éco-artiste et coach Lina Kusaite. Les ateliers étaient centrés sur le thème du « chez-soi » et sa signification. Nous avons eu l'occasion de nous asseoir avec Lina et de lui poser quelques questions sur son expérience.

1. Qu'est-ce qui vous a motivé à vous impliquer dans ce projet ?

Depuis le début de la crise migratoire, j'avais envie de m'impliquer car je considérais qu'il était de mon devoir d'aider les personnes touchées par cette crise de toutes les manières possibles. Je suis moi-même un immigré et j'ai déménagé à Bruxelles depuis la Lituanie peu après la chute de l'Union soviétique. J'ai été invité par Imagination Club Brussels, avec qui je m'étais déjà impliqué pendant quelques années, à faire du bénévolat avec SB OverSeas. Le même jour, je suis tombé sur ma voisine Marie qui m'a dit qu'elle avait commencé à travailler avec la même organisation et cherchait des gens pour faire des ateliers. Je ne pouvais pas ignorer une telle coïncidence et c'était l'occasion rêvée de m'impliquer.

2. Comment avez-vous préparé vos ateliers ?

Je n'avais aucune idée de ce qui m'attendait car je n'avais jamais travaillé avec des demandeurs d'asile. Cependant, je travaille sur le principe de développer des ateliers en fonction des besoins des personnes. À partir de discussions avec SB OverSeas et la Croix-Rouge, nous avons décidé de nous concentrer sur le thème « chez nous ». Ayant été au centre, nous avons pensé que la couleur égayerait les murs gris et créerait un environnement plus favorable pour ceux qui l'habitent.

J'ai créé un séries de quatre des ateliers axés sur les moyens visuels d'expression de soi, la créativité collective et epouvoir à travers créer ton propre espace. Le premier atelier visait à briser la glace et à créer un lien entre les bénévoles et les mineurs en discutant du sens de l'home. Dans le deuxième atelier, nous avons créé des idées pour le mur en utilisant différentes couleurstursdessins et mot combinaisons qui représentait la maison de chaque participant. Les deux ateliers suivants ont porté sur la décorationle espace de vie où pendaient les mineurs dehors pendant leur temps libre. Même que le participants peints, ils ont trouvé de nouvelles idées sur ce qu'il fallait mettre sur les murs.

3. Quelle a été votre expérience globale ?

J'ai beaucoup aimé faire ces ateliers car travailler avec les adolescents était agréable et facile surtout compte tenu de leur enthousiasme. A cette bonne ambiance s'est ajoutée la dynamique entre les bénévoles, les adolescents et le staff. La série d'ateliers, ainsi que l'assiduité des bénévoles ont permis de bâtir une bonne relation qui favorise l'intégration et l'inclusion par le dialogue interculturel, l'un des objectifs de SB Espoir. J'espère que les résultats des ateliers permettront aux mineurs d'utiliser les compétences acquises pour créer leur propre foyer où qu'ils se trouvent.

Découvrez notre vidéo ci-dessous ici créé par Christophe Malapitan. https://www.facebook.com/SB.overseas.charity/videos/1849553608401155/

SB Espoir est un programme porté par SB OverSeas et soutenu par des bénévoles, qui vise à favoriser l'intégration et inclusion delamineurs non accompagnés vivant dans des centres d'asile.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
fr_BEFrench
MENU
À l'étranger
Icône du menu de gauche