Les femmes de SB Espoir

27 Mar
0

Les femmes de SB Espoir

En l'honneur de la Journée internationale de la femme, cette semaine nous mettons en lumière les femmes qui font de SB Espoir une réalité. SB Espoir est un programme porté par SB OverSeas et soutenu par des bénévoles, qui vise à favoriser l'intégration des mineurs non accompagnés vivant dans des centres d'asile. Dans cet article, nous voudrions attirer l'attention sur les femmes qui rendent cela possible.

Samedi dernier, j'ai décidé de concrétiser enfin une de mes résolutions du Nouvel An et d'assister à l'une des activités SB Espoir organisées au centre d'asile d'Uccle. Ce centre accueille des jeunes non accompagnés, tous des garçons âgés de 14 à 17 ans. C'était la première fois que je venais dans un centre pour demandeurs d'asile, mais ce n'était pas la première fois que je travaillais avec des jeunes ou des demandeurs d'asile. J'avais rencontré un collègue dans le tram et comme c'était la première fois que nous y allions, nous ne savions pas trop si nous devions simplement entrer ou attendre dehors. Nous avons décidé puisque nous avions quinze minutes d'avance que nous irions au Delhaize. Alors que nous commencions à nous éloigner, nous avons été arrêtés par une femme souriante surchargée de sacs contenant du matériel d'art et d'artisanat ainsi que des cupcakes et des capri-suns. Elle a demandé si nous étions ici pour SB Espoir, et c'est ainsi que nous avons rencontré N. N, qui est prépare actuellement un doctorat en chimie, et C, qui travaille dans les institutions de l'UE, tous deux passent leurs week-ends à concevoir et animer des ateliers pour les mineurs non accompagnés dans les centres.

Pour cette semaine, ils avaient décidé que l'hospitalité serait au centre des activités du samedi. Ce thème a été réalisé en construisant des maisons à l'aide de bâtons de sucette et de colle. Il y avait une abondance de créativité montrée avec les maisons colorées étant loin des murs gris du centre. Lors de la création de ces maisons, les bénévoles et les garçons ont discuté de divers sujets, du cricket à l'école en passant par des conseils sur la vie amoureuse, avec des éloges ou des remarques occasionnelles transmises sur les maisons.

Ces garçons peuvent souvent être sans famille et peuvent donc manquer de modèle féminin et d'influence dans leur vie. Ces femmes bénévoles fournissent ces conseils « maternels » et ne semblent pas être considérées uniquement comme des bénévoles qui viennent au centre, mais comme une confidente et une amie, avec des discussions allant des problèmes qui dérangent les garçons à la mise à jour des femmes sur leur vie .

Alors, à l'occasion de la Journée internationale de la femme, nous tenons à exprimer nos remerciements à ces femmes qui font de SB Espoir ce qu'elle est aujourd'hui.

Suivez-nous
fr_BEFrench
MENU
À l'étranger
Icône du menu de gauche