02 377 89 08 info@sboverseas.org

Donnez à vos habits une seconde vie

Donnez à vos habits une seconde vie

Donnez à vos habits une seconde vie

Nous sommes au mois de septembre, cela signifie qu’ici à Bruxelles, l’air se rafraîchit et que l’on commence à sortir les vestes et les manteaux. Septembre signifie que l’hiver approche, et chez SB OverSeas, cela nous fait penser aux vêtements.

Il y a cette vieille règle de survie, qui dit que l’on peut survivre trois semaines sans nourriture, trois jours sans eau mais seulement trois heures sans foyer. Bien-sûr, cela n’est qu’une estimation approximative, mais le foyer est bien plus important que ce que l’on pense généralement. Là, maintenant, au moment où vous lisez cela, vous vous trouvez très probablement abrité dans un endroit bien protégé, que vous soyez dans un bâtiment, sous un abri de bus, sous un parapluie, en train de porter une veste et des chaussettes chaudes, ou en sécurité dans votre appartement. 

Nous, en tant qu’humains, nous avons besoin d’un abri. Nous avons besoin d’un endroit sûr et sec pour dormir. Nous avons besoin d’habits qui sont assez chauds pour nous protéger durant les mois d’hiver. Nous avons besoin de rester au sec, d’éviter ces problèmes de peaux liés à l’humidité constante. Avoir des chaussures robustes signifie avoir la possibilité d’aller dehors, de marcher sans avoir peur de se blesser. Avoir un pull et une veste signifie la possibilité d’aller faire des courses sans avoir peur de tomber malade. Avoir des habits qui sont adaptés et dans lesquels vous vous sentez bien signifie que vous vous sentez dignes et que vous avez confiance en vous.

Ersal est une ville du nord du Liban, à mi-chemin entre Homs et Damas. Située dans la vallée de Bekaa, des centaines de réfugiés se sont installés autour d’Ersal après avoir fui du conflit en Syrie. Ils sont professeurs, employés de bureau, mécaniciens, étudiants, serveurs, cuisiniers, mères, pères, et enfants. Ce sont des personnes qui, il fut un temps, avaient une vie normale, des personnes qui vivaient dans des maisons ou dans des appartements, qui allaient à l’école et faire leurs courses dans des épiceries, qui étaient coincés dans les embouteillages en allant au travail, qui utilisaient (et qui utilisent toujours) Facebook et Whatsapp pour garder contact avec leurs proches.  

Désormais, à Ersal, ils essaient de continuer leur vie, une mission difficile dans la mesure où les opportunités de trouver du travail et un emploi au Liban sont faibles pour les réfugiés syriens. Beaucoup de réfugiés se retrouvent à vivre dans ce qu’on pourrait appeler au mieux des tentes de fortune, qui manquent d’isolation et de protection vis-à-vis des hivers rudes du nord du Liban. Et ces hivers sont bien rudes en effet. En décembre, les températures descendent à 0°C ou en dessous et il neige souvent. Quand il ne gèle pas, il fait froid et il pleut. Alors qu’ils ont été forcés de quitter leur travail, leur maison et la plupart du temps ce qui leur appartenaient derrière eux, ces personnes se retrouvent souvent sans la quantité nécessaire d’habits chauds qu’ils ont sûrement possédé autrefois. En plus du manque de bâtiments qui seraient nécessaires, la pénurie d’habits chauds pour l’hiver a rendu cette saison déjà rude de la vallée de Bekaa encore plus difficile.

Maintenant, pensez aux habits que vous mettez pour aller au travail, à l’école, faire vos courses. Ces habits qui vous protègent du froid, de la pluie, du vent. Avec un peu de chance, étant donné que nous sommes en Septembre et que les températures deviennent froides, vous portez peut-être déjà ces habits. Portez-vous tous les habits que vous possédez ? Ou avez vous des habits en trop ? Avez-vous des affaires dont vous n’avez pas besoin, des affaires que vous ne portez jamais ? Il est temps de donner à ces habits une seconde vie. 

Ceux qui vivent près d’Ersal, ou autour dans les nombreuses autres villes du Liban et de la Turquie, sont des personnes, tout comme vous, votre famille, vos collègues de travail, et comme la femme qui s’est assise près de vous dans le tram ce matin. En donnant vos habits usagés à SB OverSeas, vous pouvez combler les pénuries qu’il existe entre la Belgique, la Turquie et le Liban, et aider ceux qui vivent dans des conditions difficiles à rester au chaud, en bonne santé, et à se sentir bien cet hiver.

SB OverSeas accepte tous les types d’habits et possède deux centres où vous pouvez les déposer, ouverts du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30. A Forest, au Rue de Hal 7, et à Schaerbeek à Avenue de la Reine, 89. Nous vous sommes reconnaissants de votre contribution et vous remercions par avance de donner à vos habits une seconde vie, pour que nous puissions aider ceux qui vivent à Ersal et ailleurs à se construire une nouvelle vie.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.