Volontariat avec SB Overseas : comment un sourire peut changer le monde

10 fév
0

Volontariat avec SB Overseas : comment un sourire peut changer le monde

Un fait sur la guerre

Chaque matin, je lis les informations sur les conflits armés dans le monde. Il est très difficile de se forger une opinion objective en raison de la complexité des problèmes et des rapports souvent contradictoires. Mais quand j'ai rencontré des enfants et des jeunes réfugiés alors que je faisais du bénévolat avec SB Overseas à Bruxelles, j'ai réalisé quelque chose : même quand la guerre ne tue pas, elle force des innocents à se déraciner de leur vie. Ce fut ma première leçon : le seul fait indiscutable sur la guerre, ses victimes.

Rêver et donner

J'ai écouté certains des enfants et des jeunes de SB Overseas parler de leurs voyages pour atteindre la Belgique. Certains ont été détenus en prison aux frontières, d'autres ont pris un bateau cassé et ont risqué leur vie. Beaucoup ont été séparés de leur famille et certains ont tout perdu pendant leur voyage. Mais ce n'est qu'un côté de leur histoire, l'autre côté est leur forte volonté. Ils peuvent encore sourire et rêver à demain : « Je veux devenir avocat pour défendre les droits des personnes », a déclaré Oussama, l'un des jeunes réfugiés. Une autre fillette de douze ans a offert son bracelet coloré à un tout-petit qu'elle n'avait jamais rencontré auparavant. Une dizaine de nos enfants ont donné tous leurs bonbons à un SDF dans le métro. Ce fut ma deuxième leçon : malgré la catastrophe, la volonté, la générosité et l'envie de rêver persistent !

Le pouvoir d'un câlin

Après plusieurs mois d'absence, j'ai repris les activités avec l'équipe du week-end SB auprès des enfants réfugiés. Une de nos anciennes élèves, une fillette de cinq ans, a remarqué notre équipe et a couru vers moi et mes collègues. Je pense que j'ai souri quand je l'ai vue, mais elle ne l'a pas fait. Au lieu de cela, elle a escaladé mes membres et m'a donné, puis à chacun de mes collègues, une longue et chaleureuse étreinte sans même échanger un mot. Quand elle m'étreignait, j'avais l'impression que le monde entier était entre mes bras. J'ai soudainement senti que le ciel était ensoleillé et bleu, et j'ai cessé de ressentir le froid autour de moi. Ce fut l'un des rares moments de ma vie où je me suis sentie prête à tout donner pour faire le bonheur des autres !

Notre rêve

Mes collègues et moi rêvons pour ces jeunes. Nous voulons les voir actifs dans leurs nouvelles sociétés, respectés et valorisés par leurs pairs. Nous rêvons de les guérir de leur traumatisme et de leur donner une vraie chance, où leur avenir n'est pas affecté par leur passé. Grâce à mon travail avec l'équipe du week-end SB Overseas, j'ai appris que les valeurs humanitaires transcendent les barrières linguistiques, sociales et ethniques. J'ai appris qu'un câlin d'un enfant est, pour moi, plus important que le monde entier, et que l'amour est plus puissant que les armes. Je suis devenu déterminé, autant que je le pouvais, à essayer de faire sourire ces jeunes. Parce que leur sourire, rien que leur sourire, peut changer le monde !

Auteur : NH

Classé dans :

Laisser un commentaire

Suivez-nous
fr_BEFrench
MENU
À l'étranger
Icône du menu de gauche