L’EXPOSITION À LA MONNAIE RACONTE L’HISTOIRE DES RÉFUGIÉS SYRIENS AU LIBAN

  • Home / Events / L’EXPOSITION À LA…
L’EXPOSITION À LA MONNAIE RACONTE L’HISTOIRE DES RÉFUGIÉS SYRIENS AU LIBAN

L’EXPOSITION À LA MONNAIE RACONTE L’HISTOIRE DES RÉFUGIÉS SYRIENS AU LIBAN

 

Une sélection de peintures réalisées par des filles réfugiées syriennes qui participent au programme de SB OverSeas au Liban ont été exposées durant le spectacle de variétés « Le bruit de l’envie » organisé le 24 mai 2017 par La Monnaie, l’opéra national de Belgique. Les 26 peintures ont été présentées à l’entrée du Palais de la Monnaie à Tour & Taxis à Bruxelles. Elles ont été crées dans le cadre de notre atelier La narration grâce à l’art, organisé dans notre centre Bukra Ahla à Beyrouth au Liban, ville où les filles vivent, dans le camp de réfugiés de Chatila plus précisément. 

La sélection de peintures s’intégrait parfaitement dans le cadre de l’événement « Le bruit de l’envie », qui rassemble différentes communautés à Bruxelles pour puiser de l’inspiration dans des mondes imaginaires et des traditions musicales qui se cachent derrière les histoires de l’Ouest et du Moyen-Orient de l’opéra, et pour célébrer la diversité de leurs villes et de leurs cultures.  

Les peintures colorées ont annoncé la couleur des événements de la soirée, qui comprennent une grande variété de performances en direct, de films, de musiques, de spectacles et de productions artistiques en direct. Toutes ces activités tournent autour du terme « envie ». Les peintures ont donné aux visiteurs un aperçu de l’histoire des filles, de leurs rêves, de leurs espoirs, et de leurs peurs en tant que jeunes filles réfugiées vivant dans les camps de réfugiés libanais. Le professeur d’art en charge du programme dans notre centre Bukra Ahla a encouragé les jeunes réfugiées à s’exprimer et à exprimer leurs sentiments grâce à la peinture. La peinture et l’art sont une part très importante du soutien psychosocial que SB OverSeas apporte pour aider les jeunes réfugiés à dépasser leurs peurs et leur trauma. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.