Pousser les autres à croire dans le pouvoir de leurs idées

  • Home / Advocacy / Pousser les autres…
Pousser les autres à croire dans le pouvoir de leurs idées

Pousser les autres à croire dans le pouvoir de leurs idées

L’une des choses que je préfère en étant Coordinateur des Bénévoles est de rencontrer des personnes passionnées par le changement social. En travaillant pour SB Overseas, j’ai le privilège de faire la rencontre de personnes dont la motivation, la créativité et le dévouement m’inspire chaque jour. Nous autres à SB Overseas rencontrons deux groupes de jeunes professionnels que je trouve particulièrement remarquables.

Notre Coordinateur Projet pour SB Espoir, Marco Cagnolati, et moi-même avons rencontré un groupe fabuleux de membres de l’association Humanité en Action. Cette Association rassemble des groupes de jeunes professionnels venant du monde entier pour un stage de 3 mois au sein du Parlement Européen et d’ONGs à Bruxelles. Venant de la Bosnie-Herzégovine, de l’Ukraine, de la Grèce, des Pays-Bas et des Etats-Unis, les membres de cette association parlent un nombre impressionnant de langues. C’est leur volonté de participer à un changement positif qui a réuni ce groupe. Notre plan initial, à Marco et moi, était de faire une présentation d’une heure suivie d’une séance de questions-réponses. Mais du fait de leurs questions perspicaces et intelligentes nous sommes finalement restés trois heures!

Quelques jours après, notre présidente et moi furent invitées à parler à L’institut de Leuven pour l’Irlande en Europe. Nous y avons rencontré une classe d’étudiants en master venant de Limerick et qui se trouvaient à Leuven pour quelques jours dans le cadre d’un voyage d’étude. J’étais un peu inquiète pendant la première partie de notre présentation car les étudiants semblaient un peu endormis, la présentation ayant lieu juste après le déjeuner, je me demandais donc si nous étions peu à peu en train de perdre leur attention. Mais nombre d’entre eux vinrent parler avec nous après la présentation. Un étudiant Irlandais et un étudiant Palestinien semblaient particulièrement touchés par le récit de notre présidente sur la vie en Syrie après 2011 et ils nous ont remerciés de leur avoir montré qu’il est toujours possible d’agir même face aux défis les plus durs. Nous avons partagé un café avec les étudiants et leurs professeurs et j’ai eu la chance de parler avec chacun d’entre eux et d’écouter leurs projets personnels. Et une fois de plus, c’est leur désir de participer à un changement positif au sein de leur communauté qui a rassemblé ces étudiants venus du monde entier.

Ces présentations m’ont rappelé combien il est important non seulement de travailler dur pour le développement et la mise en place d’un projet auquel on croit, mais également de le partager avec d’autres personnes afin de les encourager à croire dans le pouvoir de leurs propres idées. Comme l’a si bien dit Marguaret Mead:

“Ne doutez jamais qu’un petit petit groupe de citoyens réfléchis et engagés puisse changer le monde; c’est en fait le seul moyen de le changer”

Par Maria Rosales, Coordinateur des Bénévoles pour SB Overseas

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.