Journée internationale de la fille: L’histoire de Mervat

À l’occasion de la Journée internationale de la fille, le 11 octobre 2018, nous aimerions attirer l’attention sur une de nos enseignantes qui était mariée jeune et qui s’est retrouvée au Liban après l’éclatement du conflit syrien. Au Liban, elle a appris à coudre au centre d’autonomisation de SB OverSeas pour gagner son indépendance financière. En prenant conscience de son talent inné en tant qu’enseignante, elle a commencé à diriger des cours au sein de SB OverSeas et à utiliser cette plate-forme pour aider à autonomiser d’autres femmes.

 

Mervat était mariée à l’âge de quatorze ans. Malgré son opposition, elle s’est retrouvée mariée contre son accord suite à la demande de son grand-père. Ce mariage, ainsi que de nombreux autres mariages précoces, a marqué la fin de son éducation. Ses rêves ont été remplacés par un enfant et une vie de mariée. Mervat avait toujours aimé travailler avec ses mains pour créer de beaux produits, mais elle était limitée par ses nouvelles responsabilités et était incapable de poursuivre ce rêve.

 

À la suite de l’éclatement du conflit syrien, elle s’est retrouvée avec son mari et ses enfants à chercher refuge au Liban. À Beyrouth, elle a cherché une façon de gagner un maigre salaire en apprenant à coudre. En ne tenant pas compte des commentaires de sa famille, elle a commencé les cours chez de SB OverSeas en 2014. Grace à sa personnalité chaleureuse et accueillante, ainsi que son talent naturel pour la création de produits, elle est devenue  enseignante. Mervat a commencé à diriger des cours dans notre centre à Bukhra Ahla et a eu la possibilité d’aider d’autres femmes dans des situations semblables afin de créer des produits à vendre dans des magasins locaux et gagner enfin une indépendance financière.

 

A travers cela, elle a trouvé un moyen de s’autonomiser et d’utiliser ses expériences pour aider  d’autres femmes aussi. En donnant des cours, elle disposait d’une plateforme pour parler à beaucoup de jeunes filles de sa propre expérience d’être mariée jeune. Elle espère de pouvoir aider les filles déjà mariées à ne pas se sentir seules en restant toujours à l’écoute, et celles qui ne sont pas mariées, à leur donner les outils nécessaires pour rejeter le mariage.

 

Lisez ici sur nos programmes d’autonomisation des femmes réfugiées au Liban.

SIGN-UP FOR OUR NEWSLETTER

Join our mailing list